Rencontre avec Denis Ducroz, guide, cinéaste et écrivain à succès. Une occasion d’évoquer le destin extraordinaire de Jacques Balmat, premier ascensionniste du mont Blanc, disparu en 1834 en vallée du Giffre, tandis qu’il cherchait de l’or. La haute montagne, les baroudeurs des sommets, Denis Ducroz peut vous en parler.
Toute sa vie, ce Chamoniard s’est attaché à faire découvrir, à partager, à témoigner de la passion pour les sommets. Guide de haute montagne, cameraman, réalisateur, il est aussi un écrivain couvert d’éloge, avec raison.

Homme réfléchi, à bonne distance des alpinistes « tout juste bons à embobiner leurs exploits », il nous parlera de son œuvre et avec lui on évoquera particulièrement le chemin de vie de Jacques Balmat, mis en lumière dans  » Les Inconnus du Mont Blanc  » en 1986.

Incroyable quête que celle du premier ascensionniste du Mont Blanc. Toute sa vie il s’est adonné à sa quête de l’or et il est venu trouver la mort ici, dans le Haut Giffre, au cours de ses inlassables recherches, en septembre 1834.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *